[Interview] De Park Junho à Jjun, entre rêve et détermination

(Retrouvez cet article dans le Japan Mag Plus 11)

Vous aimez ? Vous détestez ? Vous êtes indifférents ou vous n’en n’avez jamais entendu parler ? Pourtant la « k-pop » se fait de plus en plus entendre en France. Pour ceux qui se poseraient la question, la k-pop, portée par la « hallyu », communément appelée la vague coréenne est un concept bien particulier.

Étant la plupart du temps en groupe, les jeunes gens faisant parti de ce milieu sont plutôt polyvalents : chant, danse, comédie, mannequinat, présentateurs télé ou radio,… Ce ne sont plus de simples musiciens mais des icônes censées représenter leur pays.
Un monde bien particulier et peu conciliant que nous avons pu approcher avec Jjun, qui ne cache pas la difficulté de la chose et compte bien se faire une place parmi les meilleurs de la K-pop.

1340268699_51

Bonjour, Je suis Jjun (à prononcer Jay Jun), mon 1er album « Just Cry » est sorti le 14 Juin 2012. J’espère que vous l’aimerez, vous pouvez aussi trouver toutes les actualités sur Jjunland.com.

Tu as débuté il y a peu, félicitations. Peux tu nous en dire plus sur ton premier album ?

Merci. « Just Cry » est la chanson éponyme de ce premier album. Ce qui fait la particularité de cette chanson sont les intenses parties de piano et de fortes percussions. C’est une chanson exprimant la souffrance d’un homme qui vient de se séparer de sa petite amie. C’est une chanson triste et pleine d’émotions.
La chanson « Fly High », tout comme son titre l’indique, est une chanson entraînante, de club, sur laquelle on peut s’amuser . Contrairement aux autres chansons de l’album, celle ci est joyeuse et dansante.
En plus de cela, le dernier titre est la version R’n’B de « Just Cry ». Cette version donne une dimension différente à la chanson originale dont vous pourrez juger l’attrait.

D’où vient ton nom de scène Jjun ?

Le premier « J » de Jjun signifie « Jubilate », comme quelque chose qui nous fait éprouver de la joie, quelque chose que l’on aime et acclame. « jun » vient tout simplement de mon prénom Junho.

Depuis quand et pourquoi as-tu voulu faire de la musique ?

Mon premier contact avec la musique et la danse s’est fait très jeune et très naturellement. Cette approche de la musique m’a donné envie d’en faire mon métier. Je me suis alors préparé pendant 11 ans pour devenir chanteur à part entière.

Tu as dit dans un autre interview que tu avais commencé à t’entraîner dans une grande major et que tu aurais pu faire parti des grands de la Kpop comme DBSK ou Super Junior, pourquoi avoir arrêté ?

Plutôt qu’arrêter ou abandonner, disons que je n’ai pas essayé de commencer. Il est vrai que j’ai été auditionné et choisi dans cette major mais celui qui m’entraînait à quitté cette compagnie pour créer la sienne. Il m’a alors proposé de le suivre pour sortir un album le plus tôt possible, chose que j’ai faite. Mais malheureusement la sortie de l’album a été retardée.

Tu as persévéré pendant 11 ans, tu n’as jamais songé à abandonner pour faire autre chose ?

La première raison pour laquelle je n’ai pas abandonné malgré la difficulté de ces 11 ans est la promesse faite à mon père. Quand j’étais jeune, il n’approuvait pas du tout ce rêve que j’avais d’entrer dans le monde du show-business. Mais j’ai réussi à lui montrer ma passion et ma motivation et il a fini par accepter mon choix. Mais il est décédé avant que je commence ma carrière, c’est pour ça que depuis, je me suis promis que je deviendrais un bon chanteur quoi qu’il arrive. J’ai fait cette promesse, à mon père, ma mère et mon frère, de ne pas abandonner même si c’était difficile.

Il n’y a pas énormément d’artistes en solo dans la Kpop, pourquoi être en solo plutôt que dans un groupe ?

Bien sûr, être en groupe a beaucoup d’avantages mais les qualités individuelles ressortent moins. Il y a énormément de groupes en Corée mais pas beaucoup de « dance solo ». Je pense qu’il y a plus de compétitivité entre les groupes que les artistes solo. Mais c’est seulement mon point de vue et si ma maison de disque avait voulu former un groupe, j’aurais suivi son choix. Mais elle a aussi pensé qu’être en solo serait plus intéressant.

Quelles sont tes inspirations musicales, un modèle ?

La plupart du temps, je tire mon inspiration de la vie réelle. Pour « Just Cry », je me suis inspiré des sentiments que je ressentais envers ma petite amie quand je me suis séparé d’elle. J’ai essayé de chanter avec mes souvenirs et mes émotions.

Je sais que le métier de chanteur est difficile donc je respecte et j’admire tous les chanteurs qu’il peut y avoir. Mais je ne peux pas vraiment choisir d’idole comme étant mon modèle sinon je risquerais de ressembler à cette personne et devenir un « deuxième ». Mais quand j’étais petit, j’admirais énormément Michael Jackson. Je me rappelle l’avoir vu à la télé, il était vraiment étonnant et surprenant.

Un petit mot sur tes chansons ?

Je voudrais que vous écoutiez cet album en fonction de vos sentiments sur le moment et de ce que vous évoquent les chansons, que ce soit de la joie ou de la tristesse. Profitez en juste.

Un petit mot sur le clip ?

Le clip a été fait comme une série TV avec une partie dansée. Il met en action quelqu’un qui se sépare de sa petite amie. Le masque robotique que porte le personnage principal représente les sentiments éprouvés : il veut pleurer mais ne peux pas, un robot ne pleure pas. La chanson dit « pleure quand tu veux pleurer », il enlève alors son masque pour laisser les larmes couler. Je pense que vous pouvez facilement vous identifier aux personnages.

Quels projets pour la suite ?

Je commence à peine alors dans le futur j’aimerais devenir quelqu’un qui a assez notoriété pour pouvoir faire des concerts dans le monde, là où il y a des fans. Pour l’instant, J’aimerais pouvoir me présenter le plus vite possible devant vous.

On peut voir plusieurs de tes danses sur youtube, tu as commencé à danser en entrant dans une maison de disque ou tu dansais déjà avant ?

J’ai commencé à danser en primaire, sans prendre de leçons. Je m’entraînais devant la télé quand j’étais petit.

Si tu pouvais faire un featuring avec un artiste de ton choix, ce serait qui ?

Michael jackson… J’aurais vraiment aimé monter sur scène avec lui mais c’est impossible maintenant. C’est très triste.

Par quoi as tu été touché récemment ?

Le jour où j’ai reçu mon 1er album, j’ai vraiment été très touché. Je le voulais vraiment donc quand ce rêve s’est réalisé, c’était très émouvant. Je ne pourrai jamais oublier ce jour.

Comment tu te sens entre tes débuts et ce que te réserve le futur ?

C’est comme un rêve parce que c’est le premier but que je voulais atteindre. Mais ce n’est que le début il y a encore beaucoup de choses à faire, et petit à petit, j’espère toutes les réaliser.

Que penses tu de cet intérêt que te porte la France ?

J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de gens qui sont curieux et me soutiennent alors que je viens à peine de commencé. Donc je vous remercie, je suis très reconnaissant et heureux.
J’espère que vous allez continuer sur cette lancée et me soutenir encore dans le futur. J’aimerais juste vous remercier.

Un dernier mot pour les internautes français ?

Beaucoup de choses sont en préparation donc je vais faire de mon mieux pour vous montrer le meilleur de moi-même bien que nous soyons éloignés. Ne m’oubliez pas et j’espère que vous allez aimer cet album. J’aimerais vraiment venir vous voir en France. Encore merci.

————————

Retrouvez Jjun et toutes les actualités:

Site officiel: http://jjunland.com

Facebook officiel: http://www.facebook.com/Jjunland

Twitter officiel: @jjun_land

Youtube officiel: http://www.youtube.com/JjunNation

Site anglophone: http://jjunwithus.wordpress.com/

.

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Interview] De Park Junho à Jjun, entre rêve et détermination »

  1. Thanks for another informative blog. The place else may just I get that kind of information written in such a perfect approach? I have a undertaking that I am just now running on, and I have been at the look out for such information.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s